Assurance PNO et gestion locative : Un duo gagnant pour les propriétaires

Assurance PNO

Publié le : 04 décembre 20237 mins de lecture

L’immobilier locatif constitue un investissement d’autant plus intéressant que les logements sont bien gérés. Un propriétaire bailleur a besoin de la sécurité qu’offre une assurance PNO, associée à un service performant de gestion locative. Comment obtenir rapidement une estimation tarifaire pour l’assurance PNO ? Plusieurs méthodes peuvent être employées, mais une estimation en ligne vous donnera un premier aperçu.

Comment obtenir un tarif express pour l’assurance propriétaire non occupant ?

Le propriétaire bailleur est par définition un propriétaire non occupant. Selon qu’il met en location une maison individuelle ou un appartement en copropriété, il est soumis ou pas à l’obligation d’assurance habitation. Dans le cadre d’une copropriété, l’assurance est obligatoire. Elle doit couvrir au minimum la responsabilité civile, en cas de dommages occasionnés à des tiers. Dans la plupart des cas, le syndic souscrit une assurance pour la copropriété et répercute le coût sur les charges des propriétaires, occupants ou bailleurs. Ce contrat d’assurance peut ne pas être suffisamment protecteur. Lorsqu’un propriétaire bailleur a besoin d’un contrat performant, il peut souscrire une assurance PNO. Cette dernière est facultative si le bien n’est pas situé en copropriété, mais il est évident que l’assurance permet de gagner en tranquillité d’esprit et de parer à des problèmes comme les dégâts causés au bâti par une fuite ou encore une catastrophe naturelle. Comment obtenir un tarif express pour l’assurance PNO, le contrat pour propriétaire non occupant ? La meilleure solution consiste à se renseigner en ligne, par exemple sur particuliers.sg.fr.

Comment obtenir rapidement une estimation tarifaire pour l’assurance propriétaire non occupant ?

Comme pour toutes les assurances, le contrat PNO voit son tarif déterminé par les caractéristiques du bien à assurer et les garanties que souhaite souscrire le propriétaire. Il s’agit avant tout d’une assurance habitation, en conséquence de quoi les garanties sont souvent similaires à celles qui composent un contrat pour une résidence principale. On y trouve les garanties suivantes : – responsabilité civile – dégâts des eaux – incendie – catastrophe naturelle et tempête. D’autres garanties peuvent être ajoutées, comme le vol, le vandalisme ou encore les dégâts électriques. Dans la plupart des cas, ces situations ne sont cependant pas couvertes par le contrat PNO, parce qu’elles sont déjà souscrite dans l’assurance habitation obligatoire du locataire. Comment obtenir rapidement une estimation tarifaire pour l’assurance PNO ? Tout d’abord en déterminant quelles garanties il vous faut. Vous pouvez par exemple souhaiter une assurance en cas de perte de loyer liée à un sinistre comme un incendie ou un dégât des eaux. Ce type de garantie est généralement optionnel et a donc un impact sur le coût de l’assurance. Une fois que vous savez quels risques vous souhaitez assurer, faites une simulation en ligne.

Pourquoi souscrire une assurance PNO ?

La souscription d’une assurance PNO peut être obligatoire lorsque le logement est situé dans une copropriété. Dans ce cas, la question ne se pose pas, vous avez l’obligation de souscrire un contrat, mais vous pouvez évidemment choisir vos garanties. Si vous mettez en location une maison individuelle hors copropriété, c’est à vous qu’il revient de choisir. L’assurance PNO vous permettra cependant de gagner en sécurité et de parer à différents sinistres qui peuvent survenir durant la période de location. Comment s’articule la PNO et l’assurance du locataire ? Cette dernière est obligatoire et couvre les dommages aux biens comme les meubles ou les embellissements réalisés par le locataire. Elle comprend une garantie responsabilité civile, pour les cas où le locataire serait responsable d’un sinistre entraînant des dégâts au bâti. L’assurance PNO couvre tout ce qui relève du logement lui-même : murs, sols, plafonds, toiture dans une maison, etc. Comme on peut le voir, les deux contrats sont complémentaires. Même si l’expertise d’assurance conclut à une responsabilité du locataire, c’est le plus souvent votre assurance PNO qui vous indemnisera, avant de se retourner contre l’autre compagnie. Vous vous demandez comment obtenir rapidement une estimation tarifaire pour l’assurance propriétaire non occupant ? Effectuez une recherche et une simulation en ligne.

Comment bien gérer son bien locatif ?

La gestion d’un bien donné en location peut être assez lourde. C’est pourquoi la plupart des propriétaires confient cette mission à une agence immobilière. Cette dernière s’occupe de rechercher les locataires, de leur faire visiter le bien, vérifie leur solvabilité et leur fait signer le contrat de bail. Elle gère les pièces du dossier locataire, en particulier l’attestation d’assurance. Certaines agences proposent aux propriétaires une assurance PNO qui vient en complément de la gestion du bien. Le propriétaire est donc bien protégé et il peut profiter des revenus générés par le logement sans avoir à se soucier des problèmes qui peuvent survenir. En ce sens, on peut considérer que l’assurance PNO et la délégation de gestion locative constituent un duo gagnant pour les propriétaires. Mais vous n’avez évidemment pas besoin de souscrire une assurance propriétaire non occupant auprès de l’agence immobilière que vous chargez de la gestion locative. Pensez à faire jouer la concurrence et comparez les tarifs. Comment obtenir un tarif express pour l’assurance PNO ? Rien de plus simple, grâce aux comparateurs d’assurance en ligne.

Comment obtenir un tarif express en ligne pour l’assurance propriétaire non occupant ?

Pour obtenir une estimation en ligne, munissez-vous de toutes les caractéristiques du bien que vous mettez en location. Vous allez devoir fournir un certain nombre d’informations dans le formulaire interactif. En particulier, le tarif dépend de la superficie du bien et du nombre de pièces. L’existence d’un jardin, d’une loggia ou d’une annexe contribuent à la détermination du prix de l’assurance. Les compagnies prennent généralement en compte le degré de sécurité du logement (serrure 5 points, détecteurs de fumée, alarme), ainsi que les facteurs de risque, comme l’utilisation d’un poêle à bois. C’est ensuite à vous de décider quelles garanties vous souhaitez souscrire.

Plan du site